Bien façonner le lit de semences

Les plus grosses mottes de terre ne doivent pas dépasser 3 cm de diamètre.

Obtenir un lit de semence fin et bien émietté

Les semences des plantes fourragères sont de très petite taille : 2 à 4 mm de long, moins de 1 mm d'épaisseur pour les graminées et moins de 1 mm de diamètre pour les légumineuses (?).
Pour que les semences puissent être humidifiées et puissent germer dans de bonnes conditions, il faut assurer un contact étroit de la semence et des jeunes radicelles avec la terre. Compte tenu de la faible taille des semences, ce contact n'est correctement réalisé que si le lit de semences est fin et bien émietté, les plus grosses mottes de terre ne dépassant pas 3 cm de diamètre.

Semer un sol bien rappuyé

Rappuyez fortement le labour avant le semis. Vous pourrez ainsi semer régulièrement à 1 ou 2 cm. En rappuyant le sol après le semis avec un cultipacker ou un croskill, vous assurerez le passage de l'eau dans le sol vers la graine et éviterez les sols creux. Pour ce travail, n'utilisez pas de rouleau lisse dans les sols où il existe des risques de formation de croûte de battance.

Avant comme après le semis, on devrait pouvoir rouler à vélo sur le lit de semence.

En sol humide, assurez l'évacuation des eaux de surface

En sol humide et superficiel, semez la prairie sur un travail superficiel ou en semis direct et évacuez les eaux de surface par un réseau de rigoles. En sol humide et profond, semez vos prairies sur des labours en planches étroites (6 m) orientées dans le sens de la pente. Dans tous les cas, connectez votre réseau d'évacuation des eaux de surface avec les fossés les plus proches.

Les accidents à éviter

Un lit de semences hétérogène
Dans un lit de semences hétérogènes, le contrôle de la profondeur de semis est difficile et la levée mauvaise et échelonnée.


La présence de nombreuses mottes de 5 cm et plus à la surface du sol
Les grosses mottes empêchent les jeunes plantules de lever.


Un mauvais contact sol-graine : mottes de plus de 1 cm autour des semences, sol trop soufflé, ...
Un lit de semences trop motteux entraîne souvent une levée irrégulière. Au printemps, il peut même y avoir destruction complète des jeunes plantules par dessiccation.


La formation d'une croûte de battance
Elle est favorisée par l'excès de terre fine et l'absence de micro-relief de surface.
Dans les sols limoneux, la création d'un micro-relief de surface après le semis limite la formation des croûtes de battance.

Haut de page     < Préparer le sol - Densité de semis >